GUIDE PRATIQUE SUR L'EXERCICE DU MINISTERE DE GUÉRISON

Publié le par Conseil canadien du Renouveau

PRINCIPES FONDAMENTAUX SUR L'UTILISATION DES CHARISMES
(Tiré de l'ACFRCC "l'Assemblée canadienne francophone du Renouveau charismatique catholique" )

 - Les charismes viennent de l'Esprit Saint (1 Co 12,4.7.8);

- ils sont donnés pour le bien commun (1 Co 12,7) et non pour la perfection personnelle;

- ils sont donnés gratuitement (1 Co 12,31);

- ils sont aussi nombreux que les besoins humains et les engagements suscités;

 - ils sont permanents dans l'Église et non un privilège de l'Église primitive;

- ils ne sont pas réservés à certaines personnes;

- ils sont souvent greffés sur des qualités naturelles que l'Esprit Saint amplifie et adapte aux circonstances d'évangélisation;

- ils n'ajoutent rien à la sainteté des personnes qui en jouissent;

 - dans l'Église, ils prennent souvent la forme de services stables et institutionnels: les ministères;

- ils ne doivent pas être définis comme des dons extraordinaires.

SENS DE LA PRIERE DE GUÉRISON

- Prier pour la guérison d'une personne, c'est simplement la présenter à Jésus vivant, la plonger dans son océan d'amour avec ses besoins, ses problèmes, ses attentes;

- la prière de guérison doit être accompagnée d'humilité, de confiance et de persévérance. Les prières de guérison sont toujours exaucées, Dieu en a fait la promesse. Elles ne seront pas toujours exaucées comme nous le voulons. Le Seigneur sait mieux que nous ce dont nous avons besoin. "Vos prières seront exaucées au moment le plus opportun" (Lc 11,5-9). "Ne délaissez pas la prière" (Lc 18,1-8). "Rappelez-vous sans cesse que Dieu est un Père tendre et bon" (2 Th 2,16);

- Jésus guérit dans la louange;

- le repentir et la conversion sont les premiers fruits de l'évangélisation dans la puissance de l'Esprit. L'Évangile porte en lui la plus grande puissance de guérison qui soit parce que la parole de Jésus transforme les vies;

 - la guérison n'est jamais accordée pour elle-même mais pour la gloire de Dieu, pour que son règne advienne et pour fortifier la foi de ceux et celles qui en sont témoins.

EXERCICE DU MINISTERE DE GUÉRISON

1 - LE MINISTERE INDIVIDUEL GUÉRISON SUPPOSE

- l'accueil du malade au nom de Jésus; - un temps d'écoute pour qu'il formule ses besoins;

- l'invitation au repentir à la prière; - ouverture de part et d'autre à l'action de l'Esprit pour qu'il nous donne une prière authentique; - attention centrée sur Jésus et sur la volonté du Père;

 - recours à l'invocation du nom de Jésus; De préférence ce ministère s'exercera par au moins deux personnes; la pratique solitaire du charisme de guérison risque à la longue d'égarer et de faire voir ce ministère comme celui d'un guérisseur; Pour conclure ce ministère envers une personne, on l'invite à demeurer dans un état d'ouverture, d'attente dans la foi et surtout de persévérance dans la prière.

2 - CERTAINES DÉVIATIONS SONT A PRÉVENIR

- L'orgueil: ce besoin d'être reconnu ou valorisé en nous servant des signes que Dieu seul opère à travers notre prière; - la lassitude et même le découragement; - la tentation d'exercer un pouvoir, une sorte de domination sur autrui;

- le volontarisme et l'illusion: on veut à la place de Dieu, on prend des émotions comme des signes, des réponses du ciel; - le risque de créer une trop grande dépendance chez la personne pour qui l'on prie, ou vice-versa: c'est la tentation affective ou émotionnelle.

3 - LE MINISTERE PUBLIC DE GUÉRISON

  - L'équipe qui dirige doit être constituée de personnes aux charismes authentiques, ayant l'esprit de soumission et qui prient ensemble; - le ministère public s'exerce dans un climat de louange, simplement sans exaltation qui pourrait provoquer des effets psychologiques;

- l'accent doit porter sur la Parole proclamée, le Seigneur commence souvent à guérir, même avant la prière d'intercession; - l'équipe verra à ce que le sens profond de ce ministère soit mois en valeur afin que les gens ne viennent pas à un spectacle. Maintenir un climat de foi, de louange et d'appel à la conversion.

- le discernement s'impose lors des paroles de connaissances; - le témoignage est laissé à la liberté des gens. Aucune pression... L'ANNONCE DE GUÉRISONS DANS LES ASSEMBLÉES DE PRIERE (Comité de pastora, Selon Sa Parole, vol. 20, no 6, juin-juillet 1994, p. 19)

 - Dans une assemblée de prière charismatique, il est normal que se manifestent les charismes de toutes sortes, grâce à la vive présence de l'Esprit Saint;

- le but premier de ces manifestations, c'est toujours la conversion du coeur, un attachement plus ferme et plus fervent à Jésus-Christ. La vigilance doit donc s'exercer en regard de ce but;

- certains charismes, comme celui de guérison, attirent davantage l'attention;

 - la multiplicité des messages de guérison et leur vérification soulèvent des interrogations. Ces messages doivent plutôt servir à guider et alimenter la prière d'intercession au lieu de faire l'objet d'une recherche de confirmation à tout prix;

- connaissant la générosité de Dieu dans la diffusion de ses dons déjà présents dans le coeur humain, l'abondance des annonces de guérisons ne devrait pas nous surprendre en soi. Mais, en pratique, un discernement s'impose: de qui proviennent ces messages? S'agit-il dnun charisme bien confirmé? Ces guérisons sont-elles sollicitées sans trop de discernement par celui ou celle qui exerce le ministère? Quelles sont les dispositions de l'auditoire dans les circonstances? Etc. L'évêque du diocèse devra toujours être averti de la venue d'une personne exerçant ce ministère à l'occasion d'assemblées charismatiques d'une certaine importance. L'évêque pourrait alors déléguer une personne (par exemple: le répondant diocésain) qui ait le souci de suivre de près l'exercice de ce ministère et de veiller aux vérifications qui snimposent; Le problème principal dans les messages de guérison se rattache en effet à leur vérification. On ne peut donc trop insister sur cet aspect de la situation. "N'éteignez pas l'Esprit... Mais vérifiez tout: ce qui est bon, retenez- le" (1 Th 5,19-20).

 NOTE IMPORTANTE: Lorsque des personnes hésitent à témoigner, il est désobligeant et indiscret d'insister pour qu'elles témoignent.

4 - LE SUIVI DU MINISTERE DE GUÉRISON

- Continuer d'assister les personnes guéries par un accompagnement spirituel qui leur permette d'être évangélisées et de vivre leur conversion par la prière et la pratique régulière des sacrements et les inviter à témoigner dans leur milieu;

- être attentif aux débuts de guérison. Pour que celle-ci soit totale, il est nécessaire de grandir dans la foi et dans l'amour. Si les personnes refusent les exigences de cette croissance, la guérison n'arrive pas toujours à son terme.

- à ceux qui n'ont pas été guéris, il faut rappeler le mystère d'amour de Dieu qui a tout donné pour nous sauver. Jésus répond toujours à nos prières, mais peut-être différemment de ce que nous attendons.

CONCLUSION

Les charismes de guérison ordonnés à l'évangélisation montrent la miséricorde de Dieu pour ceux qui croient en sa Parole. Ils ne doivent pas être recherchés ni exercés pour satisfaire le désir du merveilleux, mais pour le bien de la communauté, au service de la vie sacramentelle et mystique, sans que l'excès de prudence ou le respect humain éteignent notre audace missionnaire.

Publié dans Assemblée de prière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sarapahi 18/07/2015 20:31

je remerci le CCR pour cette oeuvre paix et joie

Clovis Simard 02/07/2012 22:06


Blog(fermaton.over-blog.com).No-8, THÉORÈME DU CHARISME.-  Qui sommes nous ? 

Clovis Simard 02/07/2012 22:06


Blog(fermaton.over-blog.com).No-8, THÉORÈME DU CHARISME.-  Qui sommes nous ?